L'heure de vérité est enfin arrivée.

L'on va maintenant pouvoir procéder à un triple-boot entre Windows, Ubuntu et Archlinux, c'est le but de ce chapitre !

Que ce soit au niveau du partitionnement, du chargeur d'amorçage ou de la philosophie générale des opérations, je pense qu'arrivés à ce stade ci, vous devriez avoir compris comment ça va se passer.

Attention toutefois, même si vous serez toujours guidés dans ce chapitre, il n'en demeure pas moins complexe, et nous vous conseillons d'avoir compris les chapitres précédents. En effet, ce chapitre va faire appel à tous les concepts introduits au préalable.

De même que le risque de perte de données était relativement limité par la simplicité d'utilisation de GParted dans la chapitre pratique s'y consacrant, vous aurez compris qu'ici, on utilise la ligne de commande. Le risque est donc bien présent si on n'y fait pas attention. Pensez donc à bien sauvegarder vos données, on ne le répétera jamais assez.

Nous ne voulons pas vous faire peur, mais personne n'est à l'abri d'une fausse manœuvre...

Sans plus attendre, passons à la suite !


Les auteurs