Le JavaScript moderne

Difficulté Facile
Note
Durée 2 heures
Thématiques
Mis à jour le mercredi 19 février 2014

Ces dernières années, l'utilisation de JavaScript a évolué jusqu'à en faire un incontournable du web. L'écrasante majorité des navigateurs supportent JavaScript, que ce soit pour les ordinateurs de bureau ou les téléphones portables. Les navigateurs web optimisent continuellement leurs moteurs JavaScript et les développeurs en profitent pour apporter des applications entières sur le web. Le succès de JavaScript est tel qu'il s'étend désormais à d'autres usages :

  • Node.js, CouchDB ou encore Meteor utilisent JavaScript pour créer des sites web, mais cette fois aussi du côté serveur ! Un seul langage est utilisé, ce qui facilite le développement.

  • Les applications de bureau ne sont pas en reste : JavaScript fera partie des langages supportés pour écrire des applications dans Windows 8 et Qt 5, deux mastodontes pour les interfaces utilisateur de demain.

Paradoxalement, la réputation de JavaScript a longtemps été mauvaise, et on n'imagine pas forcément au premier abord toutes les possibilités aujourd'hui offertes par JavaScript. Dans ce contexte, tout programmeur a intérêt à se pencher sur JavaScript pour comprendre ses origines, savoir ce qui est possible aujourd'hui et ce qu'on peut espérer du langage dans le futur. C'est dans cette optique que se place cette article : nous espérons qu'elle puisse vous être utile en tant que programmeur et/ou décideur pour mieux comprendre ce que peut vous apporter ce langage aujourd'hui et dans les années qui viennent.

L'utilisation principale de JavaScript reste aujourd'hui l'aide à la navigation sur un site web. L'idée est de proposer aux utilisateurs ayant activé JavaScript des petites fonctionnalités pratiques rendant la navigation plus rapide et plus confortable sans pour autant impacter les utilisateurs ne disposant pas de JavaScript (tels que les moteurs de recherche). Cette façon d'utiliser JavaScript s'inscrit dans le cadre plus général du progressive enhancement. On se contente initialement de HTML pour apporter les fonctionnalités de bases aux clients les plus basiques : moteurs de recherche, lecteurs d'écrans, navigateurs texte. On conçoit ensuite la présentation en CSS avec des techniques de responsive design : on pense d'abord aux petits écrans des smartphones, puis le rendu est adapté aux écrans plus larges via les media queries CSS3.

JavaScript permet ensuite de peaufiner l'expérience utilisateur par petites touches : nous prendrons pour exemple le Site du Zéro qui a toujours suivi cette philosophie. Par exemple, la speedbarre située en haut de chaque page permet d'accéder rapidement aux divers contenus du site : l'utilisation de JavaScript améliore ici l'ergonomie en respectant mieux la règle des trois clics. Nous ferons plus tard dans l'article un état des lieux plus complet de l'utilisation de JavaScript sur le Site du Zéro, qui se cache parfois où on ne l'attend pas.


Les auteurs