• Facile

Si vous avez cliqué ici, c'est que vous avez certainement installé (k)Ubuntu sur votre ordinateur. Comme vous le savez certainement (du moins, si vous avez suivi le tutoriel de M@teo21), ceux-ci utilisent comme interface graphique ce que l'on appelle un gestionnaire de bureau.
Et il en existe plusieurs (Gnome, KDE, XFCE, etc.) !
Chacun a son style, son organisation, etc. et il peut être intéressant d'en avoir plusieurs, pour comparer, ou tout simplement pour changer de temps en temps. :)

Eh bien dans ce tutoriel, nous allons voir trois choses à propos de ces fameux gestionnaires de bureau :

  • ce que c'est plus exactement ;

  • comment en installer un, et surtout comment en installer plusieurs (Gnome, KDE, XFCE entre autres) ; de même, quelques astuces pour que cela soit fait "proprement", vous verrez pourquoi par la suite ;

  • et comment le désinstaller proprement, car si tel était votre désir, ça peut (enfin, pouvait) poser quelques petits problèmes. :-°

Allez, ça suffit pour l'intro, passons aux choses sérieuses ! :D

Prérequis : il est préférable d'avoir lu le tuto de M@teo21 sur Linux pour mieux comprendre le tuto et les commandes, même si ce n'est pas forcément nécessaire pour arriver à nos fins. ;)

Qu'est-ce qu'un gestionnaire de bureau ?

C'est vrai, c'est quoi au juste ? Il n'y avait pas ça sous Windows !

Effectivement, on ne retrouve pas de gestionnaire de bureau sous Windows, enfin cette notion, car il y en a bien un. Mais Microsoft n'en propose qu'un par défaut, différent selon les versions.

Alors, qu'est-ce qu'un gestionnaire de bureau ? Eh bien c'est la partie émergée du système ! On parle aussi d'environnements de bureau ou d'interface graphique. Il s'agit donc en fait de ce que vous voyez en ce moment. :)
Sans cette interface graphique, vous seriez obligés d'utiliser Linux en console.

Le gestionnaire de bureau met donc à votre disposition différents outils pour utiliser votre OS, tels que :

  • un bureau, avec un arrière-plan, des icônes, etc. ;

  • une ou plusieurs barres de menus avec les panneaux associés, vous permettant de voir votre menu qui regroupe en général vos logiciels, mais aussi d'afficher l'heure ou les fenêtres ouvertes ;

  • un gestionnaire de fenêtres, qui permet d'entourer les applications ouvertes, avec des boutons pour les fermer, les agrandir, les réduire, les "enrouler" (avec xfce), les garder présentes sur tous les bureaux (xfce encore), etc. ;

  • un gestionnaire de session au démarrage, pour s'identifier sur la machine ;

  • un splash : vous savez, la barre qui permet de voir le chargement d'Ubuntu au tout début du démarrage (juste après avoir appuyé sur le bouton de mise sous tension) ;

  • etc.

Je ne vous apprends pas grand-chose, finalement.

Cependant, on fait parfois l'amalgame entre système d'exploitation, environnement de bureau, et gestionnaire de fenêtres. Il est important de faire la distinction, pour savoir de quoi on vous parle, sur les forums par exemple. ;)

Installer un second gestionnaire de bureau

Je vais donc commencer par expliquer l'installation de KDE, mais ne vous inquiétez pas car je ferai de même pour les autres gestionnaires de bureau, les manips sont très similaires. ;)

Alors, comment installer KDE ?

Une des commandes les plus connues est celle-ci :

sudo apt-get install kubuntu-desktop

Euh, il est où, le problème ? Ce n'est pas ça qu'on cherche à faire ? :euh:

Si, si, mais le problème, c'est que comme les programmes sous Ubuntu sont compatibles avec Kubuntu (et avec toutes les autres versions de Linux, normalement), vous allez vous retrouver avec les programmes de KDE sous Ubuntu, et vice-versa.
Vous aurez par exemple Konqueror sous Ubuntu alors que vous avez déjà Firefox. De même que vous aurez Pidgin sous Kubuntu alors qu'il y a Kopete.

Bref, c'est le bazar complet (presque aussi bien que ma chambre :-° ).

Je vais donc vous présenter une astuce pour régler ce problème par la suite, mais avant ça, je vais également vous présenter une autre façon d'installer KDE.

En effet, il est possible d'installer le strict minimum pour faire tourner KDE. C'est-à-dire juste ce qu'il faut pour avoir KDE, mais sans tous les logiciels associés, vous n'aurez donc pas Konqueror, Amarok, Adept, etc. :

sudo apt-get install kde-core

Voilà : vous n'avez que KDE, vous n'avez plus qu'à installer vos programmes préférés, ou juste utiliser les programmes Ubuntu, toujours présents. :)

Les paquets équivalents pour les autres gestionnaires de bureaux sont :

pour Gnome : ubuntu-desktop et gnome-core ;

pour XFCE : xubuntu-desktop et xfce4.

Faire cohabiter plusieurs gestionnaires de bureau

Mais moi, je veux utiliser KDE (Gnome, ou XFCE ou les trois) avec leurs logiciels ! Comment on fait ? :(

Comme je vous l'ai expliqué plus haut, ça pose un petit problème, sauf si vous êtes bordéliques, mais dans ce cas, c'est vous que ça regarde. ^^
Va falloir faire en sorte que les gestionnaires "cohabitent" sans se gêner. En fait, il n'y pas de commande qui fasse cela automatiquement, on va donc le faire manuellement, et ça va être un peu fastidieux. Mais on ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs. Et ce n'est pas vraiment difficile, juste un peu long et fastidieux.

Explications

Qu'est-ce qu'on fait pour les faire cohabiter, alors ?

On édite les menus manuellement.

J'explique pourquoi : le principe, c'est de "cacher" les applications des menus.
Faites un test : cliquez droit sur le menu Applications (ou le menu K sous KDE), puis cliquez sur Éditer les menus, vous vous retrouvez avec ce menu sous Gnome :

Image utilisateur

ou avec celui-là sous KDE :

Image utilisateur

Pour Gnome : cliquez sur Accessoires par exemple, puis décochez l'application que vous voulez. Une fois cela fait, cliquez à nouveau dans le menu Applications -> Accessoires, l'application en question n'est plus affichée !

Pour KDE : cliquez sur Graphisme, déroulez la liste des applications graphiques et choisissez un programme, puis cliquez sur l'icône Supprimer. L'application aura également disparu, vous pouvez vérifier. ;)

Ces applications ne sont pas désinstallées, elles ne sont juste plus accessibles depuis le menu. Donc, en procédant ainsi, on peut cacher les applications de KDE sous Ubuntu. Ça fait tout de suite plus propre.

Et il va y en avoir des applications à cacher ! Allez, c'est parti. :diable:

L'installation

Allez, on commence.

Étape 1

Première commande, on installe kubuntu-desktop :

sudo apt-get install kubuntu-desktop

On vous demande ensuite quelle interface graphique de session vous voulez utiliser, autrement dit, si vous voulez choisir votre identifiant sous Gnome ou KDE (lorsque vous rentrez votre pseudo et votre mot de passe). Choisissez gdm pour Gnome ou kdm pour KDE.

Image utilisateur

L'installation et le téléchargement peuvent être un peu longs, et c'est normal vu qu'il y a pas mal de paquets à ajouter. Une fois fait, redémarrez votre ordinateur (pensez à imprimer ce tuto pour pouvoir le suivre si vous pensez que cela est nécessaire).

Vous voilà face à votre nouveau (ou non en fonction de ce que vous avez choisi) programme de login.

KDM :

Image utilisateur

GDM :

Image utilisateur

Sous KDM, il faut cliquer sur le bouton de gauche, puis choisir "Session Type" > "Le gestionnaire de bureau que vous voulez" afin de choisir le gestionnaire de bureau que vous allez utiliser ; sous GDM, il faut cliquer sur Options en bas à gauche, et choisir Sélectionner une session .... En images...

Image utilisateur
Image utilisateur

Entrez ensuite votre pseudo ainsi que votre mot de passe. Si c'est en anglais, ce n'est pas grave : allez dans le support linguistique et sélectionnez la langue française par défaut.
Il va alors télécharger et installer (oui, encore, mais promis, c'est la dernière :lol: ) les traductions.

Eurêka ! Vous voilà enfin avec Kubuntu ! :D
Eh oui, et là comme vous pouvez le constater dans les menus, c'est bien le bazar, je ne vous ai pas menti. ^^
Mais on va régler ça.

Étape 2

Il nous reste le plus gros à faire : retirer les programmes de Gnome du menu de KDE, et vice-versa.
Bien entendu, si vous ne pouvez vous passer d'un programme Gnome, vous pouvez le laisser sous KDE (Firefox par exemple ; dans l'autre sens, Amarok est bien apprécié sous Gnome bien qu'il soit prévu pour KDE à l'origine, par exemple).

Pour vous faciliter la tâche, je vous ai listé les applications par défaut des différents environnements (c'est-à-dire les applications "livrées" avec Ubuntu, Kubuntu et Xubuntu). Les catégories sont en gras. Il s'agit ici de la version 8.04, j'essayerai de mettre la liste à jour en fonction des nouvelles versions. ;)

Gnome

KDE

XFCE

Accessoires >

Analyseur Bluetooth
Analyseur de disque
Calculatrice
Capture d'écran
Dictionnaire
Éditeur de texte
Gérer les tâches d'impression
Mot de passe et clés de chiffrement
Notes Tomboy
Outil de recherche Tracker
Table des caractères
Terminal

Bureautique >

Messagerie d'Evolution
Présentation OpenOffice.org
Tableur OpenOffice.org
Traitement de texte OpenOffice.org

Graphisme
Dessin OpenOffice.org
Gestionnaire de photos F-Spot
GIMP
Scanneur d'images XSane

Internet >

Messagerie d'Evolution
Navigateur Web Firefox
Pidgin
Softphone Ekiga
Terminal Serveur Client
Transmission
Visionneur de bureaux distants

Jeux >

Blackjack
Cinq ou plus
Gnométris
lagno
Jeu d'échec
Klotski
Mahjjong
Mines
Nibbles
Puissance 4
Robots
Same GNOME
Solitaire AisleRiot
Solitaire FreeCell
Sudoku
Tali
Tetravex

Son et vidéo >

Enregistreur de son
Extracteur de CD audio
Gravure de disque Brasero
Lecteur de musique Rythmbox
Lecteur de vidéo

Bureautique >

Kontact - Gestionnaires d'informations personnelles
Dessin - OpenOffice.org
Fax address book
HPLIP Fax Utility
Karm - Chronomètre Individuel de tâches
Knotes - Éditeur de petites notes
KPDF - Afficheur de PDF
Présentation OpenOffice.org
Tableur OpenOffice.org
Traitement de texte OpenOffice.org

Graphisme >

digiKam - Gestionnaire de photos
GwenView - Afficheur d'images
Kooka - Numérisation et reconnaissance de caractères
KSnapShot - Logiciel de capture d'écran

Internet >

Akregator - Lecteur de flux RSS
KNetworkManager - Gestionnaire de réseau
Konqueror - Navigateur Web
Kontact - Gestionnaire d'informations personnelles
Konversation - Client IRC
Kopete - Messagerie Instantanée
KPPP - Connexion Internet par modem
Krdc - Connexion à un bureau distant
Krfb - Partage de bureau
KTorrent - Client BitTorrent

Multimédia >

Amarok - Lecteur Audio
K3b - Gravure de CD et DVD
Kaffeine - Lecteur multimédia
KMix - Console de mixage

Système >

Desktop Effects
Dolphin - Gestionnaire de fichiers
Gestionnaire Adept - Gestionnaire de paquets
Hardware Drivers Manager
HPLIP Toolbox - Printer Toolbox
kbluetooth - Services Bluetooth
KCron - Planificateur de tâches
Keep - Sauvegarde du système
KInfoCenter - Centre d'informations
Konsole - Terminal
kSystemLog - System Logs Viewer
Printing
Surveillance du système - Indicateurs de performances

Utilitaire >

Ark - Outil de manipulation d'archives
Assitant KDE de travail collaboratif
Karm - Chronomètre Individuel de tâches
Katapult - Lancer pour KDE
Kate - Éditeur de texte avancé
KJobViewer - Tâches d'impressions
Kmag - Loupe d'écran
KMouseTool - Clic de souris automatique
KNotes - Éditeurs de petites notes
Kvkbd - Clavier virtuel
SKim - Méthode de saisie de texte
SpeedCrunch - Calculator
Strigi

Paramètres >

Gestion des paramètres de XFCE
Configuration de la méthode de saisie SCIM
Fenêtre de connexion
Impression
Imprimante par défaut
__________

Accessoires >

AppFinder
Calculatrice
Gestionnaire de fichiers Thunar
Gérer les tâches d'impression
Mousepad
Renommer en masse
Table des caractères
Terminal

Bureautique >

Abiword
Calendrier
Tableur Gnuméric

Infographie >

GIMP
Ristretto : Visualiseur d'images

Jeux >

Blackjack
Cinq ou plus
Gnométris
lagno
Jeu d'échec
Klotski
Mahjjong
Mines
Nibbles
Puissance 4
Robots
Same GNOME
Solitaire AisleRiot
Solitaire FreeCell
Sudoku
Tali
Tetravex

Multimédia >

Gravure de disque Brasero
Lecteur vidéo

Réseau >

Messagerie internet Pidgin
Messagerie Thunderbird
Navigateur Web Firefox
Transmission BitTorrent Client
Visionneur de bureaux distants
__________

Système >

Ajouter/Supprimer
Autorisations
Date et heures
Dossiers partagés
Gestionnaire de mise à jour
Gestionnaire de paquet Synaptic
Moniteur système
Pilotes de périphériques
Réseau
Services
Sources de mise à jour
Support linguistique
Utilisateurs et groupes

Il est possible que vous ayez également d'autres applications : dans ce cas, laissez-les dans les deux ou trois sessions. ;)

Hé ! Hé ! Attends ! Pourquoi j'ai l'écran de démarrage de Kubuntu ? Je ne le veux pas, je veux avoir / garder celui de Ubuntu ! (Ou vice-versa)

Ah oui, j'allais oublier : l'usplash (souvenez-vous, on en a parlé au début du tuto) !
Pour choisir l'usplash, il faut taper cette commande :

sudo update-alternatives --config usplash-artwork.so

Puis on vous demande de choisir l'usplash que vous voulez utiliser. Regardez bien dans les noms farfelus que l'on vous propose, vous avez ubuntu-theme dans l'un et kubuntu-theme dans l'autre.
Je pense que vous saurez vous débrouiller pour choisir. ;)

D'ailleurs, je donne un bonus à ceux qui savent chercher : il existe un paquet nommé usplash-switcher qui permet de passer d'un splash à un autre facilement par l'interface graphique (car vous pouvez également personnaliser le splash).

N.B. : Remontez un peu au-dessus pour voir les paquets équivalents de kubuntu-desktop pour installer Gnome ou Xfce.

Désinstaller mon gestionnaire de bureau

Je vais maintenant vous montrer comment on désinstalle un gestionnaire de bureau, et bonne nouvelle, ce n'est pas du tout compliqué ! :D

On va juste commencer par installer un paquet qui se nomme deborphan. Celui-ci permet de supprimer les paquets orphelins, c'est-à-dire les paquets qui ne servent plus à rien.

Comment ça, les paquets qui ne servent plus ? o_O

Cela est lié aux dépendances. Lorsque vous installez un paquet, votre système va automatiquement aller chercher tous les autres paquets nécessaires pour le faire fonctionner. Par exemple, si vous installez le jeu lbreakout2, vous allez demander à installer le paquet du même nom, et Synaptic (ou la commande apt-get) vous proposera alors automatiquement d'installer le paquet lbreakout2-data nécessaire au premier paquet.

Or, lorsque vous désinstallez, vous ne désinstallez que lbreakout2, il vous reste donc le paquet lbreakout2-data qui ne vous sert plus à rien.
Lorsqu'il ne s'agit que d'un seul logiciel, ce n'est pas gênant, mais pour désinstaller toute une suite de logiciels, ce n'est pas la même chose. :-°
Heureusement, le paquet deborphan se charge de ça. :)

Pour installer deborphan, tapez les lignes suivantes dans un terminal :

sudo apt-get install deborphan

Ensuite, il suffit juste de taper deborphan qui vous listera les paquets inutilisés, et de régler l'affaire avec un apt-get autoremove --purge *nom_du_paquet*. Il existe également une interface graphique pour ce paquet si vraiment vous êtes allergiques à la console : demandez à Google. Vous pouvez également lire la doc avec man deborphan, le manuel c'est un peu comme le mode d'emploi de la commande choisie en fait. ;)

Pour notre désinstallation, il suffit de taper ces 3 lignes dans un terminal (une par une, bien entendu) :

Pour supprimer Gnome et ses logiciels :

sudo apt-get autoremove --purge `apt-cache depends ubuntu-desktop | cut -d : -f 2 | grep gnome`
sudo apt-get autoremove --purge `dpkg -l | grep gnome | cut -d \  -f 3`
sudo apt-get autoremove --purge `deborphan`

Pour supprimer KDE et ses logiciels :

sudo apt-get autoremove --purge `apt-cache depends kubuntu-desktop | cut -d : -f 2 | grep kde`
sudo apt-get autoremove --purge `dpkg -l | grep kde | cut -d \  -f 3`
sudo apt-get autoremove --purge `deborphan`

Pour supprimer XFCE et ses logiciels :

sudo apt-get autoremove --purge `apt-cache depends xubuntu-desktop | cut -d : -f 2 | grep xfce`
sudo apt-get autoremove --purge `dpkg -l | grep xfce | cut -d \  -f 3`
sudo apt-get autoremove --purge `deborphan`

Et voilà, vous avez maintenant Gnome, KDE, et/ou XFCE installés sur votre machine, et ce, du moins je l'espère, "proprement". :)
Vous pouvez tout aussi bien désinstaller ces gestionnaires de bureau.

Sachez qu'il en existe aussi bien d'autres, vous connaissez maintenant la méthode pour le faire proprement. ;)

déroulement d'un cours

  • 1

    Dès aujourd'hui, vous avez accès au contenu pédagogique et aux exercices du cours.

  • 2

    Vous progressez dans le cours semaine par semaine. Une partie du cours correspond à une semaine de travail de votre part.

  • !

    Les exercices doivent être réalisés en une semaine. La date limite vous sera annoncée au démarrage de chaque nouvelle partie. Les exercices sont indispensables pour obtenir votre certification.

  • 3

    À l'issue du cours, vous recevrez vos résultats par e-mail. Votre certificat de réussite vous sera également transmis si vous êtes membre Premium et que vous avez au moins 70% de bonnes réponses.

L'auteur

Découvrez aussi ce cours en...

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite