Si vous avez déjà travaillé sur un projet informatique, que ce soit un petit projet personnel ou un plus gros projet professionnel, vous avez certainement déjà rencontré un de ces problèmes :

  • « Qui a modifié le fichier X, il marchait bien avant et maintenant il provoque des bugs ! » ;

  • « Robert, tu peux m’aider en travaillant sur le fichier X pendant que je travaille sur le fichier Y ? Attention à ne pas toucher au fichier Y car si on travaille dessus en même temps je risque d’écraser tes modifications ! » ;

  • « Qui a ajouté cette ligne de code dans ce fichier ? Elle ne sert à rien ! » ;

  • « À quoi servent ces nouveaux fichiers et qui les a ajoutés au code du projet ? » ;

  • « Quelles modifications avions-nous faites pour résoudre le bug de la page qui se ferme toute seule ? »

Si ces problèmes-là vous parlent, vous auriez dû utiliser un logiciel de gestion de versions. Ce type de logiciel est devenu indispensable lorsqu’on travaille à plusieurs sur un même projet et donc sur le même code source. Même si vous travaillez seuls, vous aurez intérêt à commencer à en utiliser un rapidement car il vous offrira de nombreux avantages, comme la conservation d’un historique de chaque modification des fichiers par exemple.

Il existe de nombreux logiciels de gestion de versions, comme SVN (Subversion), Mercurial et Git. Dans ce tutoriel, je vous présenterai Git (prononcez « guite ») qui est un des plus puissants logiciels de ce genre. Nous l’utilisons notamment pour gérer le code source du Site du Zéro !


L'auteur