Défragmenter le disque

Difficulté Facile
Note
Thématiques
Mis à jour le vendredi 3 mai 2013

Avec le nettoyage de disque, nous avons donc passé un petit coup de balai dans les recoins de notre disque dur. Passons à présent à un autre outil de maintenance : le défragmenteur de disque.

Défragmenteur ? « Nettoyer » le disque, je comprends, mais le « défragmenter », j’ai un peu plus de mal à saisir.

Il est vrai que c’est un mot peu courant. Pour bien le comprendre, il faut d’abord savoir comment les fichiers sont stockés sur le disque dur.

Enregistrement des fichiers sur le disque dur

Un disque dur est constitué de petits blocs de mémoire. Du moins, c’est ainsi que le système de fichiers de Windows le voit. Un fichier (un document Word, un MP3, etc.) est généralement plus grand qu'un bloc. Lorsqu’on l'enregistre sur le disque dur, celui-ci occupe donc une série de blocs :

Un fichier réparti sur des blocs du disque dur
Un fichier réparti sur des blocs du disque dur

Lorsqu’on utilise le fichier (pour l’ouvrir dans un logiciel par exemple), la tête de lecture du disque va lire les blocs un à un. Elle se déplace donc d’un bloc à l’autre, ce qui prend du temps. C’est même une des choses les plus « lentes » (toutes proportions gardées) sur un ordinateur !

Un disque dur et sa tête de lecture
Un disque dur et sa tête de lecture

Dans un monde parfait, le fichier occupe des blocs contigus, comme sur le schéma vu plus haut. Dans ce cas, la tête de lecture n’a aucun aller-retour à faire entre les blocs. Seulement, nous ne vivons pas dans un monde parfait (en tout cas, le système de fichier de Windows ne l’est pas) et, la plupart du temps, les fichiers sont placés dans des blocs qui ne se trouvent pas côte-à-côte sur le disque :

Le même fichier réparti sur des blocs non contigus
Le même fichier réparti sur des blocs non contigus

La tête de lecture met donc beaucoup plus de temps pour retrouver tous les blocs qui constituent le fichier.

Il serait tellement plus simple de mettre les fichiers sur des blocs contigus... Qu’est-ce qui peut bien pousser Windows à éclater les fichiers ainsi ?

Le problème intervient quand des blocs se libèrent, c'est-à-dire quand un fichier est supprimé. En effet, cela laisse des « trous » sur le disque dur. Prenons un exemple :

Fragmentation d’un fichier sur le disque
Fragmentation d’un fichier sur le disque
  1. trois fichiers sont présents sur la première image ci-dessus : un bleu, un rouge et un jaune. Chaque fichier occupe des blocs contigus. Parfait ;

  2. sur la seconde image, le fichier rouge (qui occupait trois blocs) a été supprimé. Cela laisse donc trois blocs vides ;

  3. arrive un nouveau fichier (vert), qui doit occuper cinq blocs. Celui-ci est alors fragmenté : trois blocs sont placés dans le « trou » et les deux blocs restants sont placés ailleurs sur le disque. Les blocs du fichier vert ne sont donc pas contigus.

Au bout d’un certain temps d’utilisation de l’ordinateur, le disque dur est de plus en plus fragmenté. Vous l’avez donc compris : l’outil de défragmentation permet de remettre en ordre les blocs afin que les fichiers ne soient plus éparpillés aux quatre coins du disque dur.

Défragmentation du disque
Défragmentation du disque

Ainsi, les accès au disque seront plus rapides et le confort d’utilisation de l’ordinateur sera amélioré. Pour reprendre l’exemple de l’étagère, on peut dire que la défragmentation permet de gagner de la place en remettant les livres en place :

Si on défragmentait une étagère...
Si on défragmentait une étagère...

Il est alors plus facile de chercher un livre et il n'y aura pas de problème pour en déposer de nouveaux sur l'étagère.

Défragmentons !

Avant de nous lancer dans une défragmentation, je dois vous mettre en garde : il ne faut jamais défragmenter un disque de type « SSD ». Je n'entrerai pas dans les détails ici, mais sachez qu'un SSD est un type de disque dur très rapide et généralement plus cher. Il se trouve que ces disques ne souffrent pas des problèmes dont nous parlions ci-dessus, il n'y a donc pas lieu de les défragmenter. Pire, cela pourrait réduire leur durée de vie. Si votre ordinateur est équipé d'un tel disque, cela est forcément indiqué quelque part sur l'emballage ou dans la notice d'utilisation.

Tout comme l’outil de nettoyage de disque, le défragmenteur se trouve dans le panneau de configuration Bureau, section Système et sécurité, puis lien Défragmenter et optimiser vos lecteurs :

Ouverture de l'outil de défragmentation dans le panneau de configuration
Ouverture de l'outil de défragmentation dans le panneau de configuration

Commencez par choisir le disque dur à défragmenter :

Choix du disque à défragmenter
Choix du disque à défragmenter

Le disque contenant le système est différencié des autres grâce au logo Windows. Mais contrairement au nettoyage de disque, il peut être utile de défragmenter un autre disque que celui où est installé Windows. Dans mon exemple ci-dessus, le disque « D: » sert à stocker des données (il s’appelle d’ailleurs « DATA »). Il contient donc de nombreux fichiers et est par conséquent sensible à la fragmentation.

Pour chacun des disques, Windows estime un pourcentage de fragmentation. Dans mon cas, seul le disque « C: » est fragmenté (5%). Ceci n’est pas étonnant car Windows essaie d’optimiser sa façon d’écrire sur les disques. Un disque n’est donc fragmenté qu’après une longue période d’utilisation et pour tout vous dire, mon ordinateur est assez récent. ;)

Après avoir sélectionné le disque, cliquez sur le bouton « Optimiser » :

Bouton Optimiser
Bouton Optimiser

Windows va alors procéder à une analyse du disque avant de le défragmenter :

Défragmentation en cours
Défragmentation en cours

Une dizaine de « passes » vont avoir lieu. En effet, Windows va déplacer les fragments de fichiers plusieurs fois afin de les regrouper, de libérer de la place, de les regrouper encore, etc. Tout cela nécessite beaucoup d’interventions sur le disque dur. Aussi, il est fortement déconseillé d’utiliser l’ordinateur pendant la défragmentation (même si cela reste néanmoins possible).

Planifier les défragmentations

Dans la même fenêtre que précédemment, cliquez sur le bouton Modifier les paramètres pour choisir quand exécuter automatiquement des défragmentations de disques :

Bouton Modifier les paramètres
Bouton Modifier les paramètres
Planification de la défragmentation
Planification de la défragmentation

La défragmentation étant un processus important pour la bonne santé de l’ordinateur, il est bon d’en prévoir une à fréquence régulière. Une fois par semaine semble être une bonne moyenne.

L'auteur