Créez des applications pour iPhone, iPad et iPod Touch
Last updated on Friday, June 21, 2013
  • 4 semaines
  • Moyen

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Paperback available in this course

Ce cours existe en eBook.

Got it!

L’équipement du codeur

Ça y est, vous êtes prêts à franchir le pas et à développer des applications pour les périphériques mobiles Apple ? Vous devez certainement vous demander si cela est possible et si vous y arriverez.

Rien n'est impossible ! Surtout que je vais vous accompagner tout au long de votre apprentissage. Peu importe si vous n'avez jamais utilisé de Mac ou si vous n'avez aucune expérience en programmation. Avec de la volonté et armés de ce livre, vous vous en sortirez haut la main.

Si vous êtes prêts à tenter l'aventure, voyons de quel matériel vous aurez besoin.

De quel ordinateur s'équiper ?

Comment ça, de quel ordinateur s'équiper ? J'ai déjà un PC et j'en suis satisfait ! Pourquoi est-ce que je devrais investir dans un nouveau matériel ?

Eh bien, je suis désolé de vous l'apprendre, mais les développements pour iPhone, iPad et iPod Touch se font presque exclusivement sur Mac. Et ce n'est pas tout ! Le Mac doit :

  1. être équipé d'un processeur Intel ;

  2. posséder au moins 1 gigaoctet (1 Go) de mémoire vive ;

  3. utiliser le système d'exploitation Mac OS X Lion, Snow Leopard ou Leopard ;

  4. disposer d'un port USB libre et/ou d'une connexion wifi afin de connecter votre iPhone/iPod Touch/iPad à l'ordinateur et de tester vos applications.

Presque exclusivement sur un Mac ? Des précisions s'il vous plaît ?

Il est également possible de développer des applications pour les produits Apple en utilisant un ordinateur fonctionnant sous Windows ou Linux, mais ce n'est (vraiment) pas la voie la plus simple, ni bien évidemment celle recommandée par Apple.
Ce livre s'intéressera uniquement à la méthode de développement traditionnelle : sur un Mac, via l'application Xcode.

Si vous possédez déjà un Mac, je vais vous montrer comment savoir s'il est équipé en conséquence : cliquez sur la pomme dans le Finder et sélectionnez À propos de ce Mac dans le menu. À la figure suivante par exemple, le Mac est équipé d'un processeur Intel Core 2 Duo et utilise le système OS X 10.6.7, donc Snow Leopard.

Quelques informations à propos du Mac

Si vous devez vous équiper, allez faire un tour sur l'Apple Store. Tous les Mac vendus dans le Store peuvent être utilisés. Selon votre budget, vous choisirez un Mac Mini, un MacBook, un MacBook Air, un MacBook Pro ou un iMac.

Si votre budget est limité, rabattez-vous sur une machine reconditionnée. Vous y trouverez des Mac testés et agréés par Apple. Sous garantie pendant un an, les machines proposées sont à un prix sensiblement inférieur à celui du neuf et (sauf exception) dans un excellent état !

Dans la mesure du possible, investissez dans un écran large de 22 ou 24 pouces. Comme vous le verrez dans ce livre, l'environnement de développement est à l'aise sur un grand écran, et un 22 pouces n'est vraiment pas un luxe !
Si vous êtes déjà équipés d'un écran pour PC, vous pourrez le connecter sur votre Mac, à condition que sa connexion soit de type DVI (figure suivante).

Une prise DVI

J'entends déjà bon nombre d'entre vous se plaindre : « mon écran n'a qu'un connecteur VGA ! Est-ce que je dois acheter un nouvel écran ? »
Non, rassurez-vous, il vous suffit d'acheter un adaptateur VGA/DVI (figure suivante). Pour quelques euros, vous pourrez connecter votre Mac sur votre écran VGA.

Un adaptateur VGA/DVI

Pour les plus ambitieux d'entre vous, sachez qu'il est possible de connecter deux écrans sur tous les Mac récents. À vous de trouver les adaptateurs qui conviennent, comme par exemple un Mini DisplayPort/VGA (figure suivante).

À gauche un Mini DisplayPort/VGA et à droite un Mini DisplayPort/DVI

Un autre matériel est-il nécessaire ?

Je vais encore jouer les rabat-joie : il ne suffit pas d'être équipé d'un Mac pour écrire des applications destinées aux appareils mobiles Apple. Vous devez également posséder un iPhone, un iPod Touch et/ou un iPad. Ou encore mieux, les trois !

En effet, si l'environnement de développement est en mesure de simuler le fonctionnement de ces trois appareils, le comportement des applications est cependant biaisé car elles ne disposent pas des mêmes ressources (mémoire et processeur) si elles sont exécutées sur un Mac ou sur un device (entendez par là un iPhone, un iPad ou un iPod Touch).

Une bonne nouvelle : les iPod Touch et les iPad sont également disponibles en version reconditionnée ! Vous pourrez faire de substantielles économies en vous rendant sur ces pages. Par cet intermédiaire, je me suis équipé d'un iPad et d'un iPod Touch reconditionnés, et je dois dire que je m'en félicite tous les jours. :-)

Une brève histoire d'Apple

À l'origine d'Apple, deux amis : Steve Wozniak et Steve Jobs. Le premier est un électronicien et un programmeur de génie. Le deuxième est un visionnaire qui saura imposer la marque à la pomme en lui conférant une simplicité d'utilisation et une ligne uniques. Steve Jobs est l'instigateur de cinq évolutions majeures dans le monde de l'informatique personnelle :

C'est courant 1975 que naît l'Apple I dans le garage de Steve Jobs. Rencontrant un succès mitigé mais suffisant, il apporte suffisamment de capitaux pour que Steve Wozniak se consacre à temps plein à son digne successeur, l'Apple II. Cette machine révolutionnaire conquiert un large public grâce à ses innovations majeures, notamment un affichage texte et graphique, un interpréteur BASIC, le tableur VisiCalc et un lecteur de disquettes !

Début 1984, le grand public découvre le premier modèle de Macintosh. C'est encore à Steve Jobs que l'on doit ce beau succès commercial. Son design innovant, sa compacité, son écran graphique de grande qualité, sa simplicité d'utilisation et… sa souris révolutionnent l'utilisation de l'ordinateur. Le succès est immédiat et perdure depuis lors.

Mais l'aventure ne s'arrête pas là : en 2001 naît l'iPod, en 2007 l'iPhone et en 2010 l'iPad. Bien sûr, l'iPod n'est pas le premier baladeur MP3, l'iPhone n'est pas le premier téléphone cellulaire et l'iPad n'est pas la première tablette tactile. Par contre, ces trois périphériques sont vraiment simples à utiliser, et c'est ce qui fera leur succès. Une fois encore, Steve Jobs a su flairer le marché et adapter ce qui a fait le succès d'Apple : la simplicité d'utilisation et la ligne esthétique.

Aujourd'hui, Steve Jobs n'est plus avec nous, mais son empreinte demeure indélébile dans la galaxie Apple !

Les iPhone, iPod Touch et iPad

L'iPhone

Les iPhone (figure suivante) sont en tout point comparables aux iPod Touch, si ce n'est qu'ils permettent de téléphoner. Vous pouvez donc les utiliser pour :

  • joindre un correspondant par téléphone ;

  • écouter de la musique ;

  • prendre des photos (à partir de l'iPhone 3) ;

  • joindre un autre utilisateur d'iPhone/iPod Touch/iPad en visioconférence (à partir de l'iPhone 4) ;

  • exécuter les applications écrites pour les iPhone.

L'iPhone
iPod Touch

Les iPod Touch (figure suivante) sont équipés d'un écran tactile de 3,5 pouces de diagonale. Ils peuvent être utilisés pour :

  • écouter de la musique ;

  • prendre des photos (à partir de l'iPod Touch 4) ;

  • joindre un autre utilisateur d'iPhone/iPod Touch/iPad en visioconférence (à partir de l'iPod Touch 4) ;

  • exécuter les applications écrites pour les iPhone.

L'iPod Touch
iPad

Les iPad (figure suivante) sont en gros des iPod Touch un peu plus grands. Ils peuvent donc être utilisés pour :

  • écouter de la musique ;

  • prendre des photos (à partir de l'iPad 2) ;

  • joindre un autre utilisateur d'iPhone/iPod Touch/iPad en visioconférence (à partir de l'iPad 2) ;

  • exécuter toutes les applications écrites pour les iPhone ainsi que les applications propres à l'iPad.

L'iPad

La grande taille de l'affichage les rend également plus agréables que les iPod Touch ou les iPhone pour surfer sur le Web et lire des e-books et autres fichiers PDF.

Vous avez maintenant une idée des possibilités offertes par les appareils mobiles Apple. Une question cruelle va se poser à vous : de quel(s) appareil(s) devez-vous vous équiper ?

Le mieux serait d'avoir un iPhone, un iPod Touch et un iPad. Vous pourriez ainsi développer pour ces trois périphériques et toucher un vaste public. Notez cependant que les différences entre l'iPod Touch et l'iPhone sont très réduites : grossièrement, le premier est équivalent au second, excepté qu'il ne peut pas être utilisé pour téléphoner.

Un bon choix consiste donc à acheter :

  • un iPhone et un iPad si vous avez l'utilité d'un téléphone mobile ;

  • un iPod Touch et un iPad si vous n'avez pas l'utilité d'un téléphone mobile ;

  • un iPhone ou un iPod Touch si vos applications ne sont pas destinées aux tablettes iPad.

Limitations des appareils mobiles Apple

Les appareils mobiles Apple sont limités par :

  • la taille de l'affichage :

    • 480 x 320 pixels : iPod Touch 3 et iPhone 3 ;

    • 960 x 640 pixels : iPod Touch 4 et iPhone 4 ;

    • 1024 x 768 pixels : iPad 1 et 2 ;

    • 2048 x 1536 pixels : iPad 3 ;

  • la quantité de mémoire vive disponible :

    • 128 Mo : iPod Touch 3 avec 8 Go de mémoire flash ;

    • 256 Mo : iPod Touch 3 avec plus de 8 Go de mémoire flash, iPod Touch 4, iPhone 3 et iPad 1 ;

    • 512 Mo : iPhone 4 et iPad 2 ;

  • dans une moindre mesure, le type et la vitesse du processeur.

La taille de l'affichage est un facteur déterminant. Elle conditionnera la mise en page de vos applications et devra s'adapter aux tailles caractéristiques des différents appareils mobiles.
La quantité de mémoire vive est assez limitée. C'est pour cela qu'il est absolument nécessaire de tester une application sur un périphérique physique avant de la rendre disponible sur l'Apple Store.

Le type et la vitesse du processeur n'influent qu'assez peu sur la vitesse d'exécution des applications. Ils ne seront pris en compte que dans le cas de jeux manipulant un grand nombre d'éléments graphiques.

Et la programmation dans tout ça ?

Qu'est-ce qu'un programme ?

Les ordinateurs, les téléphones, les tablettes graphiques et, d'une certaine manière, tous les appareils numériques, utilisent des programmes (appelés aussi applications) pour accomplir des tâches bien précises. Ainsi par exemple, lorsque vous démarrez votre traitement de texte, votre navigateur Web ou votre messagerie, vous utilisez un programme. Autour de ces programmes, un « super programme », appelé système d'exploitation, joue le rôle de chef d'orchestre et permet aux applications d'accéder au matériel sur lequel elles s'exécutent. On dit qu'il sert d'interface entre le matériel et les programmes. À titre d'exemple, Microsoft Windows et Mac OS X sont des systèmes d'exploitation.

Selon le matériel et le système d'exploitation utilisés, les applications sont écrites en utilisant un ou plusieurs langages de programmation. Les iPhone, iPod Touch et iPad sont orchestrés par un système d'exploitation identique. Pour écrire des applications destinées à ce système, un seul langage de programmation peut être utilisé : Objective-C.

Connaissances préalables nécessaires pour programmer

Vous êtes en train de lire un Livre du Zéro, et à ce titre, et pour ne pas déroger à la règle, aucune connaissance préalable n'est nécessaire ! Ceci étant dit, si vous avez déjà une première expérience de la programmation orientée objet ou du langage Objective-C, ce sera un vrai plus : vous comprendrez très rapidement bon nombre de notions qui seront évoquées ici et vous serez très vite capables de passer à la pratique. Si vous n'avez jamais programmé, ne vous en faites surtout pas ! Je serai votre guide tout au long de votre apprentissage. Pour peu que vous ayez un peu de temps, d'intérêt, de passion et de persévérance, vous progresserez très vite.

Langages, API et système

Tout au long de ce tutoriel, nous allons souvent parler d'Objective-C, de Cocoa Touch et d'iOS. Il est temps pour moi de vous présenter ces termes.

  • Objective-C est le langage de programmation utilisé pour développer des applications pour iPhone, iPod Touch et iPad. Il s'agit d'un langage hérité du langage C, c'est-à-dire que l'Objective-C emprunte au C bon nombre de choses.

  • Cocoa Touch est une API (Application Programming Interface ou, en français, interface de programmation) dédiée à l'écriture d'applications pour iPhone, iPod Touch et iPad. Une API est constituée d'un ensemble de programmes pré-écrits (classes et méthodes dans le jargon des spécialistes). Cocoa Touch ne déroge pas à la règle ; elle est spécifiquement développée pour les devices Apple. Elle est accessible à travers Xcode, le logiciel de développement que nous utiliserons.

  • iOS est le système d'exploitation des iPhone/iPod Touch/iPad.

Vous trouverez à la figure suivante un schéma pour vous aider à visualiser tout ce petit monde.

Nous aurons besoin du langage Objective-C et de Cocoa Touch pour développer nos applications iOS
Nous aurons besoin du langage Objective-C et de Cocoa Touch pour développer nos applications iOS

Combien de temps me faudra-t-il pour écrire ma première application ?

Les réponses à cette question sont multiples.
Si tous les logiciels nécessaires sont installés et si vous voulez juste créer votre première application sans vraiment comprendre ce que vous faites, dix minutes sont suffisantes !

Si rien n'est encore installé (je suppose quand même que vous avez un Mac sous la main), comptez trois à quatre heures pour installer le logiciel et mettre au point une application qui affiche un texte sur votre device.

Je vous conseille cependant de ne pas compter le temps passé : vous vous lancez dans une grande aventure. Il vous faudra du temps (beaucoup de temps même) pour comprendre les mécanismes de la programmation Objective-C, mais cela en vaut la peine ! Une fois les mécanismes de base assimilés, vous pourrez réaliser tout ce qui vous vient en tête…

Les logiciels nécessaires

Xcode sur votre Mac

Xcode est le programme que vous utiliserez pour développer vos applications. La version utilisée dans ce tutoriel est la 4.2 (sous OS X Lion 10.7.2). Si vous utilisez une autre version, quelques détails différeront, mais la plupart de ce qui sera dit restera valable. Par défaut, Xcode est normalement déjà installé sur votre Mac. Pour vous en assurer, cliquez sur l'icône du Finder, à l'extrême gauche du dock. Cette action ouvre une fenêtre dans laquelle sont affichés vos principaux dossiers, comme le montre la figure suivante.

Affichage des principaux dossiers du Mac

Dans le volet de gauche, sous APPAREILS, cliquez sur Macintosh HD. Dans le volet de droite, double-cliquez sur Developper, sur Applications, puis sur Xcode. Une boîte de dialogue est alors affichée, comme à la figure suivante.

Une boîte de dialogue Xcode s'affiche

La version du logiciel est affichée juste en dessous du titre « Welcome to Xcode ». Ici, il s'agit de la version 3.2.6. Si votre version de Xcode n'est pas au moins égale à la 4.2, je vous conseille vivement de télécharger puis d'installer la toute dernière version disponible. Pour cela, vous devez rejoindre la communauté des développeurs Apple. Rassurez-vous, cette opération est entièrement gratuite. Connectez-vous sur la page d'enregistrement d'Apple, cliquez sur Get Started et suivez la procédure indiquée pour rejoindre la communauté des développeurs.

Une fois enregistrés, connectez-vous sur la page de téléchargement de Xcode, cliquez sur Log in et connectez-vous en utilisant votre identifiant Apple ID.

  • Leopard : Xcode 3.1 ;

  • Snow Leopard : Xcode 3.2 ou 4.0 ;

  • Lion : Xcode 4.2.

Et surtout, armez-vous de patience : le fichier à télécharger pèse quelque 4 Go !

Installation de Xcode

Une fois Xcode téléchargé, une icône d'installation est affichée dans le dock, comme à la figure suivante.

L'icône d'installation de Xcode apparaît dans le dock

Cliquez sur l'icône Install Xcode. Cette action ouvre la fenêtre Install Xcode. Cliquez sur Install, sur Agree, entrez votre nom et votre mot de passe puis patientez jusqu'à la complète installation du programme. Une fois l'installation terminée, l'icône Install Xcode du dock se transforme en Xcode. Il suffit de cliquer dessus pour accéder à Xcode.

En résumé

  • Les développements pour iPhone, iPod Touch et iPad se font sur un Mac équipé d'un processeur Intel.

  • Pour développer des applications pour iPhone, iPod Touch et iPad, vous utiliserez l'application Xcode, normalement déjà installée sur votre Mac. Si tel n'était pas le cas, vous pouvez télécharger Xcode depuis le site pour développeurs d'Apple.

  • Pour utiliser la dernière version de l'application Xcode (4.2.x), le Mac doit utiliser le système d'exploitation OS X Lion ou supérieur.

Example of certificate of achievement
Example of certificate of achievement